D’ici et d’ailleurs #2 – Les 10 voyages de mes rêves

La découverte d’autres cultures, d’autres paysages et d’autres façons de vivre est pour moi l’une des plus belles expériences que l’on puisse vivre. J’ai eu la chance de visiter plusieurs pays d’Europe : Espagne, Pologne, Angleterre et Portugal. J’aime l’évasion. Ma rêverie naturelle m’amène constamment à imaginer mes prochaines destinations, à rechercher du nouveau; il n’est d’ailleurs pas rare de me trouver les yeux plantés dans le ciel à regarder passer les avions.

J’avais envie de partager cette « dreamlist » avec vous, en espérant qu’elle vous donnera envie de penser vous aussi à vos plus beaux rêves.

Australie

Depuis quelques temps, l’Australie m’attire comme un aimant, c’est surement l’endroit qui m’attire le plus sur cette planète. J’ai toujours eu l’intuition que je m’y sentirais bien, le blog d’Elisa The Best Job m’a conforté dans mon idée. Y aller, voilà l’un de mes grands rêves, qui j’espère se réalisera bientôt. J’aimerais visiter tout le pays ce qui me prendra je pense au moins 1 an ! De Perth à Cairns en passant par Sydney et Melbourne je rêve d’approcher la culture Australienne de plus près avec ses paysages tellement différents…

Byron bay im


Au fil de mes lectures et découvertes, j’ai également développé beaucoup de curiosité envers la ville de Byron Bay. Découverte dans les années 70 par les surfeurs et les hippies, Byron Bay est vite devenue le refuge des citadins et de certaines stars internationales telles que Simon Baker en mal de nature et de bien-être pour aujourd’hui être le passage obligé de tous les backpackers. Résultat, la ville est un savant mélange de tous les genres et il est plaisant de se balader pour découvrir boutiques chics de nouveaux créateurs et surf shops, cafés bio et restaurants trendy, cours de yoga et thérapie naturelles, magasins de musique, bars à concerts et pubs d’ambiance…

Californie

Street-Bus-San-Francisco-California-United-States

L’art de vivre à l’américaine me passionne, du coup la Californie fait partie des lieux que je voudrais avoir l’opportunité de visiter notamment les villes de Palme Sprng, San Francisco, Sacramento, Mendocino, Santa Barbara, San Diego et Monterey. Je trouve que cette partie des Etats-Unis fait rêver ! Peut-être à cause de certains films que j’ai pu regarder, je ne sais pas en tout cas je rêve d’y aller.

san-francisco-is-americas-snobbiest-city-according-to-the-rest-of-the-country

Islande

liste_Islande_3725

J’ai lu des livres dont l’histoire se déroulait en Islande, ils m’ont donné férocement envie de découvrir les sublimes paysages glacés d’Islande. Ils ont l’air d’être totalement époustouflants. La culture islandaise est aussi très particulière, j’aimerais beaucoup la connaître davantage. S’il y avait une ville que je devait choisir de visiter je pense que ça serait Reykjavík. Entre les aurores boréales et les geysers, je pense que ça doit être merveilleux, fascinant !

islande-et-ses-paysages

Canada

Je rêve aussi de découvrir le Canada, qui offre tout autant de grands espaces et de villes fourmillantes que les Etats-Unis. Montréal m’attire tout particulièrement pour son affinité culturelle mêlée à un esprit plus américain, ainsi que les paysages naturels de la région de Vancouver. Le Québec me plairait pour ça culture francophone et cette proximité historique avec la France qui lui donne tellement de charme.

Quebec-City-Canada

Londres et l’Angleterre

Qui n’a pas envie de passer du temps à Londres ? La culture anglo-saxonne m’enchante, et je n’ai jamais eu l’occasion de passer plus d’un jour ou deux dans la capitale britannique. Pourtant j’ai eu l’occasion d’effectuer un stage dans le Somerset (à Wells plus précisément) de visiter Bath (ville romaine connu pour ses thermes) et Bristol. J’aimerais vraiment y retourner pour un peu plus longtemps, et découvrir toutes ses richesses. C’est aussi l’une de mes cibles pour faire du super shopping ! Ah ah ah 😀

Big-ben-Elizabeth-tour-london

Colombie

Très méconnu, ce pays offre pourtant une variété de paysages à couper le souffle, ainsi qu’une architecture coloniale colorée et pittoresque.

Colombia, San AndrÈs y Providencia, Caribbean, Caribs, Providencia, Roland Bay, Plaza Manzanillo

Vietnam

Je suis très attirée par l’Asie. J’aimerais connaître le Vietnam, dont le lien culturel avec la France m’intéresse, admirer ses beaux paysages verdoyants et humides, et bien sûr profiter de sa gastronomie puisque je suis une gourmande affirmée !

vietnam-im-land-der-tanzenden-dschunken-halong-bucht

Thaïlande

Ce pays attire beaucoup de touriste, je le sais mais à travers mes lectures sur la blogosphère, j’ai appris a l’aimé. Du coup je rêve d’y aller. La culture Asiatique m’intrigue, si je m’écoutais j’aurais cité tous les pays de ce continent (Inde, Chine…) mais je me suis raisonnée et j’en ai choisie que deux (dur !)

Thailande

Polynésie

S’il y a bien une destination soleil qui me tente depuis que je suis petite c’est bien la Polynésie française. Tahiti, son monoï, ses fleurs, son eau claire, ses palmiers et ses montagnes, son art de vivre à la cool… Que demander de plus ?

polynesie

Nouvelle Zélande

La-maison-du-Hobbit

Supportrice de rugby depuis quelques années, je rêve de visiter ce pays qui accueille la nation de ce sport d’après moi (après l’Afrique du Sud – cf : Invictus). La culture de ce pays m’intéresse, le Haka fait partie de ces petites choses qui me donne envie de découvrir cette contrée aux paysages luxuriants. En plus, il me semble que The Hobbit a été tourné là bas ce qui me donne une raison de plus d’y aller !

Maintenant, à vous de jouer ! Quelles seraient vos 10 destinations voyage de rêve?
N’hésitez pas à publier votre top 10 sur votre blog ou à le partager dans les commentaires !

Julie – Mademoiselle est jolie

Les bonnes idées #2

On a tous des bonnes idées, cet article va vous en donner d’autres. J’ai péché ces idées sur le net car je les ai trouvé sympas, insolites ou juste utiles.

L’espace co-working

item1 item4

item2 item5

L’espace co-working existe pour fuir les tête-à-tête avec vous même. C’est un lieu qui permet de sortir de chez vous : enfermé entre quatre murs, votre productivité et votre créativité sont au ralenti. Parfois, il suffit de changer d’air… Ensuite, le lien social : en tant que freelance, créateur indépendant, nous sommes souvent livrés à nous même, sans rapport vraiment avec d’autres corps de métier.

Que se passe-t-il au bout du champs ?

au bout du champs - bonnes idées

Bon on est d’accord : cultiver son jardin sur un balcon de 2m² c’est pas folichon. Alors voici une idée dénichée sur le net pour faire une cure de fruits et légumes venant des producteurs. Et franchement, c’est pas loin, c’est Au bout du champ.

C’est simple comme bonjour : vous commandez vos carottes, vos navets, vos fraises de saison, et votre pot de confiture aussi bonne que celle de votre grand mère. Un petit agriculteur de la région enfile ses bottes et sort de la terre les meilleurs produits pour remplir votre assiette. Votre téléphone sonne, il ne vous reste plus qu’à filer récupérer votre butin dans le casier le plus proche de chez vous. Et ça donne envie d’aller courir dans les champs de fleurs et de blés, la robe au vent. Hum, on s’y croirait, pas vrai ?

Bon ok, pour l’instant je ne l’ai trouvé que sur Paris mais bon l’idée peut se développer !

Les chasseurs de vues

vue7

La période des week-ends prolongés arrive à grands pas et, organisation oblige, une foultitude d’escapades se profile. Que vous partiez entre amis, en amoureux ou en famille, les Chasseurs de Vues vous aides à trouver le lieu idéal.

Vous choisissez un thème [Livres avec vue, Romance avec vue, Les plus belles vues du monde…] et le site vous propose des lieux.

vue3

Les cuisines collectives

thumb_742x362_The Stop - Community Kitchen 7 - cr Matt O'Sullivan

Récemment j’ai vu à la télévision un reportage sur les cuisines collectives et j’ai trouvé l’idée G E N I A L E !

Cette formule est originaire du Québec.

Qu’est-ce que c’est ?
La cuisine collective est un petit groupe de personnes qui mettent en commun leur temps, argent et compétences pour confectionner, en quatre étapes (planification, achats, cuisson, évaluation) des plats économiques, sains et appétissants qu’elles rapportent chez elles. Elle s’adresse à toutes les personnes qui ont le souci d’une saine alimentation et d’une meilleure qualité de vie pour elles et leur famille, tout en ayant la possibilité de s’impliquer individuellement et collectivement dans leur communauté. Le tout se fait, dans le plaisir, selon les principes d’éducation populaire, dans une démarche de solidarité, de démocratie, d’équité et justice sociale, d’autonomie et de prise en charge individuelle et collective, de respect de la personne et de dignité.

Changer de métier

Enfant vous rêviez d’être contractuelle, pilote de ligne, bouchère, miss météo, marchande de jouets ou encore chef d’un grand restaurant… sauf qu’aujourd’hui vous êtes tout autre chose, et frustrée comme de nombreuses femmes ! Heureusement, un site internet est arrivé pour mettre en relation particuliers et entrepreneurs, et 24h durant vous pourrez vous confronter aux réalités du métier auquel vous aspirez !

Loïc Michel vous donne l’opportunité de tester un emploi grâce à une communauté de passionnés sur son site : jobsenboite

Les 3 choses à faire au moins 1 fois dans sa vie !

Hello Hello,

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler des 3 choses que l’on devrait tous tester au moins une fois dans sa vie [selon moi]. Il s’agit de choses un peu folles que des gens font constamment par passion mais qu’on n’ose pas forcément tenter.

Le saut en parachute
timthumb

La slackline
PictoSlackline

La slackline ou slack est une pratique sportive récente s’apparentant au funambulisme. Elle s’en distingue cependant par l’utilisation d’une sangle élastique, ainsi que par l’absence d’accessoire de type balancier. La sangle utilisée, appelée slackline, est tendue entre deux ancrages (tels qu’arbres, poteaux…).
413512
La slackline aurait été inventée au Yosemite (Californie) au début des années 1980. Au Camp 4, camping des grimpeurs, une chaîne molle était fixée entre deux blocs. Arrivée en France à cette même époque, tout était valable pour travailler l’équilibre, chaîne, câble, corde, voir barrière – généralement des équipements déjà en place. La sangle, bien plus confortable pour les pieds nus, est plus ressentie.
slack2
En 1983, le film La Vie au bout des doigts de Jean-Paul Janssen montre également Patrick Edlinger pratiquant du funambulisme sur une corde tendue entre deux arbres lors de son entraînement physique. Cette apparition montre que la découverte de la pratique de la slackline ne peut être ni définie précisément ni attribuée à une seule personne.

Le surf
les-plus-belles-surfeuses-3287_full_diapos_large
Pour moi ce sport représente un art de vivre.

Julie – Mademosielle est jolie

Mes Objectifs de l’année #1

Oui nous sommes en mai, oui je suis en retard mais je voulais vous parler de mes objectifs.

Cette année, j’ai décidé de partager avec vous les principales intentions que je souhaite insuffler à mon année 2015. J’ai pensé que certains d’entre eux pourraient résonner chez d’autres personnes, et pourquoi pas, vous inspirer pour commencer du bon pied. J’ai mis du temps à écrire et publier cet article, il est tellement difficile de se livrer, surtout quand il s’agit d’objectifs qu’on est quasiment sûr de ne pas tenir.

Pour information : j’ai commencé certaines d’autres sont plutôt loin LOL

Développer mes projets personnels

La fin de mes études, représente pour moi un grand défi : trouver un emploi dans ma branche.En juillet dernier, j’ai obtenu mon BTS, cela à ouvert tout un champ de possibilités pour les projets que j’ai en tête depuis longtemps sans jamais avoir eu le temps de les réaliser. J’aimerais me donner les moyens de réaliser certaines de mes idées, j’aurais aimé poursuivre avec une licence en communication et marketing malheureusement comme vous le savez (cf à propos) je n’ai pas eu cette opportunité, j’ai donc décidé de crée ce blog YOUPI ! et de me lancer tête baissé dans mes projets [mais quels sont-ils ?]. Dans le désordre j’aimerais :
– créer mon entreprise de communication plutôt événementielle et web (genre community manager, organisatrice d’événements et wedding planner),
– me lancer dans le pari fou d’ouvrir un food truck,
– partir en Angleterre, en Islande, en Espagne et en Australie pour développer les langues et prouver mon courage, ma détermination…
– ouvrir une maison d’hôtes,
– obtenir un diplôme Bac+3 voire Bac+4 selon opportunités.

Oui ça fait beaucoup mais quelqu’un m’a dit un jour :  » le chemin est long mais la balade en vaut la peine » alors j’y crois !

Faire du sport

De tout temps on peut dire que le sport n’était pas mon copain, j’aimerais que ça le devienne ! Le yoga, on m’a dit que cette discipline détend, rend forte et fait du bien à l’organisme dans son ensemble. Peut-être que ça ne me plaira pas auquel cas je ferais de la Zumba, de la danse tahitienne ou indienne ou bien j’irais courir on verra  ! Si ça ne tenais qu’à moi je reprendrais l’équitation et la natation mais… passons !

Apprendre la photographie

Cela fait un moment que je suis fascinée par la photographie, j’ai pleins de potes photographes et j’ai envie moi aussi de m’évader dans ce monde. La photographie de mode, la photographie de paysages, la photographie culinaire… Tout me passionne !  La beauté des images me submerge à chaque fois que je regarde des œuvres. Pourtant, je n’ai toujours pas pris le temps, à proprement parler, de me former sur la question. Mes photos sont toujours beaucoup trop simples, pas du tout contrôlées, et je ne m’entraîne jamais pour m’améliorer. Cette année, j’y dédierai plus de moyens et surtout de temps !

Manger homemade et plus sain

Je ressent le besoin de manger mieux, de manger healthy, pas parce que c’est la mode mais parce que je me sens mieux dans ma peau et mon corps, mais aussi par conviction que c’est ce qui correspond le mieux à mes principes, j’ai décidé de me faire plus à manger ce qui tombe bien vu que j’adore cuisiner ^^ Même si je ne cracherai pas sur quelques coups de pouce « tout faits » de temps en temps, qui sont bien pratiques et pas forcément si mauvais s’ils sont choisis avec soin.

Savoir gérer mon stress

Cela ne se voit peut-être pas, mais je suis une personne très stressée et émotive avec une tendance à tout intérioriser, et surtout terriblement auto-exigeante, au point d’atteindre des niveaux de stress excessifs. Je dois absolument arriver à diminuer mon anxiété, à lâcher prise et à exprimer mes émotions de manière plus saine. J’ai déjà commencé à y travailler depuis quelques mois, mais j’espère atteindre un changement plus radical. Je compte m’en donner les moyens en m’intéressant davantage à l’aromathérapie, la méditation, la sophrologie, et en reprenant le temps de m’exprimer artistiquement (j’adore dessiner, créer… mais depuis quelques années j’ai laissé tomber par flemme, manque de temps et de moyens). Je fais des crises d’urticaire géante du coup je pense qu’il est temps que je me détende ! C’est un long chemin, mais je vais bien finir par y arriver !

_________________

Avez-vous des envies, des souhaits, des objectifs pour 2015?
Et sur le blog, avez-vous envie de voir quelque chose en particulier?

Julie – Mademoiselle est jolie

Cherche job désespérément !

Voilà bientôt 1 an que je suis à la recherche d’un emploi suite à l’obtention de mon BTS. Je cherche activement depuis juillet 2014 et autant dire que même Andréa Sachs [les adeptes du Diable s’habille en Prada comprendront] a eu moins de mal que moi dans ses recherches.

Le fait de savoir que le Curriculum Vitae que je dépose finira dans la poubelle, les lettres de refus, la déprime qui s’en suit…tout ça, je connais par cœur.

Malheureusement, malgré des recherches sans relâche, je n’ai eu aucune réponse, positive en tout cas.

Et cette situation a duré, j’en ai eu marre et depuis j’enchaîne les « petits boulots », les remplacements qui n’ont rien à voir avec mes compétences et mes envies.

J’ai songé à laisser tomber mes projets, me disant que je ne pourrai jamais concrétiser mes envies d’ailleurs, ou plus modestement, le fait de m’engager dans les études qui m’intéressent.

Mais on ne m’abat pas comme ça, tel un phœnix je renais maintenant de mes cendres ! Je suis repartie de plus belle dans ce combat, car oui, pour beaucoup d’entre nous, c’est un réel combat !

Et donc, je suis toujours en active recherche d’un emploi et/ou d’une licence en communication avec une entreprise qui m’accepte en alternance. J’ai élargi mon secteur de recherche, amélioré mon CV, relancé les entreprises… Quand je reçois une réponse c’est pour me dire qu’on me « remercie de mon intérêt pour leur entreprise mais n’est pas en mesure de répondre favorablement à ma demande. ». Le message est parfois envoyé 2 fois, au cas où je ne comprenne pas les choses dès la première fois, certainement. Comme c’est attentionné…

Allez, souhaitez-moi bonne chance !
Si vous êtes une entreprise, vous pouvez me proposer un travail, un stage en alternance…

Si tu as lu jusque là, insère le mot « population » discrètement dans un commentaire sous cet article, bonne chance 😉

A bientôt mes petits chats !

Julie – Mademoiselle est jolie

[TAG] La blogueuse beauté

Il y a quelques jours j’ai vu ce TAG sur le blog de la belle Alyssa du blog Dreaming Smoothly et je me suis dis que ça serait l’occasion pour moi de répondre aux quelques petites questions du TAG « Blogueuse beauté » mais comme j’aime bien faire les choses à ma sauce ça risque d’être Surprenant ! L’occasion de t’en dévoiler un peu plus sur moi et sur mon petit blog.. Let’s go !

En quoi ton blog est-il « différent » des autres blogs beauté ? Hou la la ! La question piège ! Je ne vais pas prétendre que mon blog est totalement différent des autres blogs beauté, et encore moins meilleur, je ne suis que débutante.  On aborde toutes plus ou moins les mêmes sujets. Mais ce qui pourrait me différencier un peu, c’est que ce blog m’appartient, j’y met ma petite touche personnelle, il me représente et me ressemble.

Pourquoi avoir choisi ce nom pour ton blog ? Alors là, très bonne question.. Trouver un nom pour mon blog a été un casse-tête, parce que je savais que je n’aurais pas de deuxième chance. Et je voulais un nom un peu original aussi. Alors j’ai pensé à « Mademoiselle » parce que j’en suis une et à « est jolie » car même si je ne me trouve pas sublime je pense qu’on l’est toujours un peu aux yeux de quelqu’un en plus j’ai trouvé que ça collait bien avec ce que je veux faire de ce blog. Et paf ! ça a donné « Mademoiselleestjolie ».

Aurais-tu pu tenir un blog sur une autre thématique ? Si oui, laquelle ? Oui, je pense que je le fais déjà dans la mesure où je parle beauté, mode mais aussi cuisine, lifestyle, décoration, DIY… J’adore cuisiner, j’aime beaucoup la mode, mais il me semble que mon blog est plus un blog beauté, c’est là où j’ai le plus de choses à partager, je suis une grande testeuse de toutes sortes de produits. On peut le considérer comme étant un blog lifestyle, après tout j’aborde un peu tous les sujets possibles et imaginables donc…

Combien de temps consacres-tu au blog chaque semaine ? Ça dépend totalement des articles que j’ai prévu. Prendre des photos pour un make-up me demandera beaucoup plus de temps que pour mes favoris par exemple… Écrire une revue ne se fait pas en cinq minutes, alors qu’un article wishlist est bien plus rapide. Mais d’un autre côté, je pense à mon blog au quotidien, à mes futurs articles, à comment faire telle ou telle photo… En tout cas j’y consacre énormément de temps, sans compter. Je sais que pour l’instant il y a un peu de tout mais je n’ai pas eu l’occasion de poster beaucoup de make up, de lookbook… J’attends qu’une de mes amies photographe soit libre pour de jolies photos. Mais ça va venir, juste le temps pour moi de donner à mon univers plus de crédibilité. Je lui refais faire une beauté pour qu’il me ressemble plus visuellement, il faut que je définisse mon petit monde, que mon blog soit reconnaissable. Mais je ne vous en dis pas plus, c’est un secret 😉

Quelles blogueuses as-tu déjà rencontré ? Pour l’instant personne, mon blog étant tout nouveau tout beau. J’avoue que j’ai peur de passer du virtuel au réel et de ne pas savoir quoi raconter…

Quelles blogueuses aimerais-tu rencontrer ? J’aimerais rencontrer beaucoup de blogueuses : toutes celles que je suis au quotidien et avec qui je papote sur les réseaux sociaux en fait… Mais sans hésitation : Lisa Gachet (MakeMyLemonade), Marie Lopez (EnjoyPhoenix), Elsa (Elsamakeup), Julie (JulieWordlOfBeauty), Sarah (MamzelleSooz) et toutes celles qui m’inspirent au quotidien LovelyPepa, Michelle Phan, TanyaBurr, Mimi Ikonn, Lauren Conrad

La plus belle chose qui t’es arrivée dans le cadre du blog ? Et la pire ? Comme je le disais, je suis nouvelle sur la blogo alors demandez moi dans quelques années hi hi J’espère en tout cas qu’il y a plein de belles choses qui m’attendent dans le cadre du blog, bien plus que de mauvaises. De très belles rencontres, des lectrices au top, de jolis partenariats et j’en passe… On l’espère tous je pense. La pire qu’il pourrait m’arriver ? Je dirais des prises de tête inutiles.. Mais il ne faut pas oublier que le blog, c’est du virtuel et que ça n’impacte pas la « vraie vie ». Je me dis que les petits points négatifs n’auront aucune importance et je n’en retirerais que du positif.

Aimerais-tu vivre de ton blog ? Franchement, pourquoi pas. En soi, il n’y a rien de mal à vivre de sa passion.. Mais ce n’est pas mon objectif ! Mon blog c’est mon hobby, un article sponsorisé une fois de temps en temps ça ne me gène pas. Si vous lisez mon « A Propos » vous comprendrez que mon blog n’est qu’un moyen pour moi de faire le métier que j’aimerais exercer un jour, un autre moyen pour arriver à ce qui me fait rêver.

Qu’est-ce qui t’énerve le plus sur la blogosphère beauté ? Haha pas mal de choses ! Si j’ai créé mon blog, c’est pour m’évader… Autant te dire que les débats sans queue ni tête, les histoires et autres gamineries c’est sans moi [il y en a assez dans la vraie vie]. J’ai aussi horreur des opportunistes, et de ces personnes qui prennent leurs abonnées pour des dindes en leur vendant un produit nul parce qu’elles sont payées pour le faire. Le but d’un blog (ou d’une chaîne Youtube) c’est avant tout la transparence et les avis honnêtes, du moins c’est ce que je pense.

Quel est ton rêve, ton objectif secret pour le blog ? A vrai dire, je n’ai aucun objectif secret… Je viens juste de commencer et ça me fais tellement plaisir d’écrire que je n’ai aucune envie que ça s’arrête.  Et ça tombe bien, ce n’est pas prévu pour tout de suite !

Je ne tague personne en particulier, mais je serais très curieuse de lire tes réponses si tu es toi aussi blogueuse. A Bientôt mes petits chats.

Julie – Mademoiselle est jolie

D’ici et d’ailleurs… #1 – Bonnes raisons de visiter l’Aquitaine

Originaire du Sud de la France, j’ai décidé de vous parler d’une région que j’affectionne particulièrement.

J’ai eu l’occasion, à plusieurs reprises, de me rendre en Aquitaine et de découvrir des villes envoûtantes. A chaque fois je me sens « en vacances » tellement le climat, les habitants et les villes m’ont séduite.

Bordeaux

Place-de-la-Comedie-et-Quinconces_format_780x490

Bordeaux, c’est tout d’abord une ville d’apparence bourgeoise et à l’allure chic avec ses grandes avenues [ou cours pour les locaux], son fleuve qui borde la ville comme une couverture protectrice… Bon et puis il faut le dire Bordeaux est magnifique la preuve elle est inscrite depuis 2007 sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO et a remporté le titre de « European Best Destination 2015 », avec un score jamais atteint et après une compétition acharnée face à des géants tels que Londres, Rome, Amsterdam, Bruxelles ou Berlin. Elle devient la destination à découvrir en priorité durant cette année 2015 !

L’ancienne Belle endormie comme on se plaisait tant à la surnommer a bien changé. Elle est désormais plus dynamique que jamais et a vu son activité prendre  de l’ampleur notamment en matière d’oenotourisme.

Quais-rive-gauche_format_780x490

Pour moi Bordeaux c’est avant tout une ville à taille humaine où on peut tout faire en vélo ou à pied ou en tram et la diversité des quartiers, des restaurants, des bars sur un si petit rayon [20km], en fait une ville où il fait bon vivre. C’est une sorte de village géant où on croise du monde à n’importe quelle heure de la journée.

Vieux-Bordeaux-rue-du-parlement-Saint-Pierre-by-night_format_780x490

Le centre historique de Bordeaux semble raconter une histoire. Chaque rue est un souvenir, une mémoire qui semble vous chuchoter ses trésors. Le soleil tape vite sur la pierre blonde d’Aquitaine et réchauffe instantanément la ville. Il fait doux de venir se poser dans l’herbe des quais où coureurs et cyclistes sont toujours là. En fin de journée, il est grand temps de profiter des terrasses, car ici l’after-work est sacré et l’happy-hour est d’usage.

Place-de-la-Bourse-2_format_780x490

Le miroir d’eau fait parti des incontournables de la cité, situé face à la Place de la Bourse, entre le Quai de la Douane et le quai Louis XVIII, cette œuvre spectaculaire, alterne des effets extraordinaires de miroir et de brouillard.

Agen

environs-v10

Riche et fière de son histoire, de son patrimoine et des parcours humains qui l’ont construite, Agen est aujourd’hui, au cœur du Sud-ouest, une ville dans son temps, où il fait bon vivre.

environs-v06

Dotée des équipements et des infrastructures d’une « vraie » ville, elle impose aussi sa différence de « ville moyenne », accessible, innovante, dynamique mais qui sait rester « à taille humaine ». A mi-chemin entre Atlantique et Méditerranée, Agen s’affirme comme la préfecture du département de Lot-et-Garonne dont elle est le cœur, la ville centre d’une agglomération comptant aujourd’hui plus de 80 000 habitants.

On y trouve aussi le plus important parc d’attraction du Sud-Ouest, une station thermale, 6 golfs, un train touristique, des lacs de baignade et de pêche, un parc accrobranches, de l’escalade, du karting, des vols en ULM ou en montgolfières, ainsi que des fêtes tout au long de l’été… Le Lot-et-Garonne possède également un patrimoine naturel et culturel particulièrement exceptionnel. C’est ainsi que l’on dénombre pas moins de 150 sites touristiques à visiter, 42 bastides, plus de 3000 pigeonniers… et de somptueux châteaux.

environs-v04

Qualifié à juste raison de « plus grand verger de France », le Lot-et-Garonne est un pays de gourmets et sa réputation d’excellence n’est plus à faire. Outre le célébrissime pruneau d’Agen, véritable vedette du département, la gastronomie lot-et-garonnaise recèle d’innombrables richesses.

Fin Août, venez découvrir le Grand Pruneau Show qui accueille des artistes pour des concerts gratuits et ceci avant la rentrée des classes.

Agen, est une ville pleine de charme, dotée d’un patrimoine architectural riche et varié, où les habitants y sont accueillants et l’ambiance chaleureuse.

Pour en découvrir plus cliquer ici 😉

Bien sûr il y a beaucoup d’autres villes à visiter (cf : carte) mais je ne connais pas assez ses villes pour vous en parler. Je vous laisse donc jouer les aventuriers 😉 N’hésitez pas à partager vous aussi les villes que vous appréciez. En espérant que mon billet vous ai plu et vous donne envie de visiter cette M A G N I F I Q U E région !

Julie – Mademoiselle est jolie

Les bonnes idées #1

La cabane qui a le cœur sur la main

photo_big79612

Armoire de rue, cabane à dons, garde-robe de partage, boîte à curiosités et à générosité… Appelez-la comme vous voulez, son principe reste le même : on y dépose et prend ce que l’on veut. Librement et gratuitement. Le petit haut qui ne vous inspire que des grimaces dessinera peut-être un large sourire chez quelqu’un d’autre. Ça coûte rien d’essayer.

Bibliothèque de rue 

bookbox

Des livres en accès libre, à toute heure du jour et de la nuit: c’est le pari tenu par des bibliothèques installées en pleine rue en France, sur des étagères, dans des boîtes en bois, voire des horodateurs, et qui connaissent un succès croissant… en toute discrétion.

Outre-Atlantique on les appelle « Little Free Library » ou « Bookboxes », un phénomène qui date du XIXe siècle et qui depuis a essaimé dans le nord de l’Europe et bien plus récemment en France, où ces bibliothèques, créées à l’initiative d’associations, de municipalités ou de particuliers, portent autant de noms qu’il y a de villes. Ce développement hétéroclite et l’absence de site internet de référencement explique leur relative discrétion. Chacun peut venir y retirer un livre, avec pour seule contrainte d’en déposer un autre à la place, ou pas. Tout repose sur la confiance. »Si tu veux un livre, poses-en un ! ».

Comment jardiner sans jardin

Flyer_ - Copie

Petites mains en manque d’activité et gros cerveau frisant la surchauffe cherchent mignon jardin à cultiver pour se changer les idées (et éventuellement grappiller quelques tomates cerise pour l’apéro). On a trouvé le Meetic des légumes, un site qui met en contact les apprentis jardiniers et les propriétaires de petits édens.

Plonger ses mains dans la terre, taquiner le tuyau d’arrosage, les fruits sur la branche, et s’extasier devant la nature qui s’épanouit = plaisirs inaccessibles à la plupart des citadins. Peut-être pas. Donnez congé à vos plantes vertes, c’est le moment de se lancer. Sur le site  » Plantez chez nous « , Annie propose son jardin pour créer un potager sur Caluire, Richard fait de même à Vaise, et Ernest à Craponne. Chaque fois, le deal est identique : vous cultivez ensemble ou en solo leur jardin, puis partagez les récoltes. On le sait, l’herbe est toujours plus verte chez le voisin.

Lieu mystèrieux :  live escape game

c600x390

Le principe de ce jeu d’évasion qui rend fou les asiatiques tient en deux lignes : des indices sont planqués dans une seule et unique pièce. Reste à trouver les codes, les clés, les objets qui permettront de résoudre le mystère posé et de recouvrer sa liberté. Fastoche, vous vous dites ? Erreur. Grave erreur. Il s’agit d’un vrai jeu d’adultes, aux énigmes complexes, balèzes à démêler. Tic-tac, tic-tac. Avec la pression du compte à rebours, en plus. Dans ce huis clos, vous avez beau être entre 3 et 5 joueurs, on ne vous donne pas 5 minutes avant votre première suée.

Julie – Mademoiselle est jolie

Mon expérience Twigoa

Installes-toi avec un bon thé, on va parler !

Une jeune start-up lyonnaise a crée une plateforme géniale : Twigoa. Créée par 6 étudiants lyonnais en dernière année de master « multimédia et informatique » en 2013,  la startup termine finaliste du concours « 101 projets » créé par Xavier NIEL (Free), Marc SIMONCINI (Meetic), et Jacques Antoine GRANJON (Ventes privées).
Le concept du site est très novateur en effet, toute personne souhaitant obtenir des conseils mode personnalisés, pourra se rendre sur le site.
A qui s’adresse Twigoa : Si vous avez tendance à vous perdre dans les méandres des boutiques en ligne, que vous êtes indécis, que nous n’arrivez pas à trouver votre style ou que vous cherchez une tenue précise pour un événement particulier (mariage, entretien d’embauche, soirée), vous pourrez faire appel des blogueuses qui feront tout pour vous aider dans votre démarche.
Le fonctionnement :
  1. Je choisis ma Personal eShopper
    personal eshopperJ’accède au panel de Personal eShoppers directement après avoir choisi mon offre, ou en me rendant sur la page Personal eShoppers. Je choisis celle qui me convient le mieux, selon mes critères : disponibilité, ligne éditoriale, style vestimentaire, classement (visible sur la page d’accueil)…
  2. Je réponds au Questionnaire
    questUne fois choisies mon offre et ma Personal eShopper, il ne me reste plus qu’à remplir le questionnaire interactif en renseignant le maximum d’informations concernant votre style, votre personnalité, votre morphologie ainsi que l’occasion pour laquelle la demande est formulée. L’objectif est de détailler au mieux mes attentes, afin qu’on réponde au plus près de ce que je souhaite ! Vous aurez la possibilité d’intégrer trois photos ce qui nous permettra d’encore mieux vous connaitre pour pouvoir vous conseiller au mieux.
  3.  Je valide mon achat
    Je peux payer en toute sécurité sur la plateforme de paiement PayLine. Une fois la transaction acceptée, mon compte sera automatiquement crédité en Twigolds. Je peux dès à présent profiter d’une prestation de conseil avec ma blogueuse préférée !
  4. La sélection de ma Personal eShopper
    TwibagUne fois cette étape réalisée, la mission de l’eShopper pourra commencer et elle ira dénicher pour vous une ou plusieurs tenues complètes (selon l’offre que vous aurez choisie) sur des sites comme Asos, Zalando, Topshop, New look, Forever 21 etc… pour avoir un choix le plus large possible. La sélection vous sera proposée sous forme de panier shopping appelé Twibag comprenant une dizaine d’articles. Vous aurez la possibilité de demander des changements d’articles si la sélection ne vous convenait pas. Libre à vous ensuite de valider ou non l’achat de l’une ou plusieurs des pièces incluses dans la sélection.
Le client établira une relation avec la blogueuse qui à travers une conversation pourra cibler les attentes de son client et répondre au mieux à sa demande. Un vrai lien peut se tisser entre les deux !

Le budget : on est loin des tarifs que facturent habituellement les Personal Shopper (environ 200 € la demi journée). Chez Twigoa il y a trois offres afin de s’adapter au mieux à votre budget :

L’offre Classique (trentaine d’euros): un twibag et jusqu’à trois modifications d’articles
L’offre Médium (cinquantaine d’euros): trois twibag et jusqu’à cinq modifications d’articles
L’offre Prémium (centaine d’euros): cinq twibag et jusqu’à huit modifications d’articles

Mon expérience :
mes echanges
J’ai choisi la belle Safia pour me choisir une tenue, j’ai payé 34,90€. Après avoir répondu au questionnaire j’ai du choisir l’occasion à laquelle j’allais porter cette fameuse tenue. Ensuite j’ai attendu que Safia s’occupe de mon cas. Elle m’a proposé 10 articles (accessoires, chaussures, veste, haut et bas), je lui ai donné mon avis sur ce que je n’aimais pas et ai dû expliquer pourquoi. Une fois qu’elle a modifié tout ça et que la tenue me convenait j’ai validé mon Twibag, il ne me restait plus qu’à visiter les sites et acheter (ou pas) les articles proposés.
Mon Twibag
mon panier
Mon avis : 
Safia est très gentille, elle est à l’écoute, j’adore son style et le Twibag qu’elle m’a proposé me plaît CEPENDANT je suis déçue du fait que je doit ensuite me démerder et me rendre sur chaque site pour acheter tout ça.  Autre chose, quand un Personal eShopper a un certains nombre de client elle n’est pas disponible, je n’ai pas pu choisir d’offre comme prétendument possible, j’avais le choix entre :
– je souhaite être conseillée,
– j’offre une séance à un proche.
Sans titre
Avis mitigé, je suis contente de mon choix de conseillère mais déçue du site. Si tu as eu l’occasion de tester ce site et ce concept n’hésite surtout pas à commenter, je serais ravie de connaître ton expérience !
Julie – Mademoiselle est jolie

Wishlist #1 du Printemps

Cette saison, j’ai fait un peu ma schopaholic, j’ai acheté des pantalons chez Gémo (une affaire à 9.99€), j’ai des chaussures à La Halle (la 2ème paire à 1€)… Du coup je n’ai plus vraiment d’achat en vu quoique… J’ai tout-de-même noté au fil des mois les quelques pièces et objets qui demeurent dans mon esprit, une petite poignée de belles choses qui me correspondent vraiment. Je profite de ce 1er mai pour les partager avec vous.

metier-a-tisser

Métier à tisser sur le site de Fifijolipois

fauteuil a bascule

Fauteuil à bascule en bois recyclé Calanque de Maison du Monde

36093m_z

Eau de Cologne Fuji Green Tea de The Body Shop

mug

6 mugs en porcelaine multicolores Copenhagen de Maison du Monde

set de table

Set de table motifs triangle Graphique de Maison du Monde

bols

6 bols à motifs en porcelaine Scandinave de Maison du Monde

i phone

I-Phone 6 argent 64Go d’Apple

Pola

L’Instax Mini 8 de Fujifilm, bipack de film, housse de protection et de transport

mac book

Mac Book argent 12 pouces d’Apple, logiciels : Microsoft Office pour Mac Édition Famille et Professionnelle 2011, Photoshop, Indesign et i moovie

MON FOOD TRUCK A LA CLE

Food truck Renault Master par bbc (le même que le camion gris de l’émission « mon food truck à la clé »

Et vous, quelle est votre wishlist du moment?

Julie – Mademoiselle est jolie